Connaissez-vous l’origine de la comptabilité ? On pense qu’il s’agit du 3ème millénaire avant notre ère avec à l’époque des jetons d’argile (qu’on appelait calculi. Et oui, le mot vient de là ! ) pour marquer les transactions entre les hommes.

http://cer1se.free.fr/principia/wp-content/uploads/calculi.gif

 

Plus tard à l’époque de Pline et Ciceron on dispose de textes indiquant que les romains utilisaient un codex accepti et expansi avec utraque pagina (un journal des recettes et dépenses avec double colonne).

 

Malgré tout la forme moderne avec "partie double" remonte au moine franciscain Luca Pacioli. Cette expression signifie un double enregistrement dans les livres comptables : lors d’une vente l’entrée des fonds et la contre partie de la sortie des marchandises.

 

Cela il le théorise dans son livre " La summa di arithmetica, geometria, proportioni et proportionalita" (traités d’authentique de géométrie, proportion et proportionnalité) dans lequel il décrit trois supports de la comptabilité et entre autres :

 

> Le GIORNALE > Journal qui est un livre secret récapitulant les informations figurant sur le mémorial (où l’on note toutes les affaires) ainsi qu’un inventaire des biens. Nous sommes alors en 1494.

 

Les étapes suivantes sont le Code Colbert qui admet que les "livres des comptes" soient utilisés comme moyen de preuve auprès des juges . Cette décision donne à la comptabilité une valeur légale et c’est une première en France. Nous sommes en 1673.

Vinrent alors d’autres étapes que l’on peut citer en quelques mots et qui ont favorisé le développement de la comptabilité:

 

- Le code de commerce sous Napoléon I en 1807

- La loi du 24/07/1867 sur les sociétés commerciales.

- La loi Caillaux (1914) qui introduit un régime spécial d’impot pour les commerçants.

 

Mais bien évidemment la véritable révolution fut la fixation officielle de normes avec la mise du plan comptable 1947. Celui-ci normalisera les moyens d’enregistrer les opérations comptables pour els imposer aux entreprises. Il sera remplacé en 1957 par le plan comptable général , régulièrement remis à jour.

Celui-ci comprend différents titres ( Les titres I et II concernant les termes et pratiques de la comptabilité générale appelée depuis financière et le III concernant la compatbilité analytique). Ce plan  définira les principes de la pratique comptable. les connaissez-vous ? 

- principe de régularité, c’est à dire conforme aux réglements,

-principe de sincérité ( donc de bonne foi),

-principe de prudence( appréciation raisonnable sur les faites)

- et d’image fidèle ( aucune déformation intentionnelle).

Il existe aussi des principes techniques tels que le principe de continuité d’exploitation( on suppose que l’activité continue) , d’évaluation au cout historique ( au prix de l’achat meme si le cours a changé depuis), de permanence des méthodes ( , de non compensation et d’autonomie des exercices.

Au finam ce plan comptable définit aussi les fameuses classes de compte classe 1 Comptes de capitaux, Classe 2 Comptes d’Immobilisations, classe 3 Comptes de stocks et en cours, Classe 4 Comptes de Tiers, Classe 5 Comptes financiers, classe 6 Comptes de charges, Classe 7 comptes de produits, Classe 8 comptes spéciaux, classe 9 comptes analytique

 

Voilà comment tout cela est apparu..

Tag(s) : #ACTUALITE MARKETING

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :