En droit du travail, il y a quelques règles incontournables:

-pas de discrimination ( par exemple on ne peut " sexuer" un offre sauf si c'est une possibilité exceptionnelle précisée par la loi)
-pas d'âge maximum
-pas de tromperie
-pas d'annonces illégales

Mais en dehors de cela, le reste est possible. Prenons un exemple qui est dans l'actualité de ce début février.  Une demandeuse d'emploi de 29  ans a trouvé sur le site public " Pôle emploi " une petite annonce  de strip-teaseuse ! Bon allez , soyons honnêtes. Au départ, l'annonce c'est  simplement " Animations de chats pour adultes (messagerie rose), travail de jour ou de nuit ". C'est un CDI pour un salaire de 1400-2000 euros.  Intéressée, elle comprend qu'elle devra travailler derrière un clavier et un ordinateur. Mais en fait, lorsqu'elle décide  de postuler, l'employeur précise qu'elle  travaillera au téléphone et devant une webcam avec pour mission de se déshabiller au fur et à mesure tout en commençant peu habillée: elle débute en nuisette!  Avec un mot d'ordre " fais comme pour ton petit copain".

Déjà que les annonces pour le métier étaient sur des supports alternatifs comme des champs loués près des aéroports, voilà qu'elles s'installent sur des sites officiels...

Cette jeune fille est choquée mais on peut rappeler que Pole Emploi ne peut pas refuser une annonce si elle est légale et non discriminatoire.

Ecoutez le reportage 
ici
Tag(s) : #ACTUALITE MARKETING

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :