Pour cette 101ème « idée fraîche » de 2010, une innovation signée La Poste : Digiposte. Ce tout nouveau service facilite et sécurise les échanges de documents numériques. Explications avec Jean-Michel Molette, directeur des Activités Internet du Courrier de La Poste.

La Poste lance en cette fin du mois de septembre Digiposte. De quoi s’agit-il ?

Digiposte est une boîte aux lettres numérique et sécurisée. C’est la transposition sur Internet de la boîte aux lettres physique, en y associant de nombreux services complémentaires et pratiques. Avec Digiposte, les particuliers vont pouvoir centraliser, sur un seul espace, la réception de documents numériques envoyés par des émetteurs qu’ils ont choisis. Cela va concerner les factures – électricité, gaz, téléphonie mobile, etc. –, les bulletins de paie, les attestations d’assurance, les relevés de compte, les relevés de points de carte de fidélité… Tout arrivera dans un même endroit, totalement sécurisé, accessible avec un seul identifiant et mot de passe pour consulter l’ensemble des documents.

Fini le spam, les mails frauduleux, la multiplication des mots de passe sur un grand nombre de sites pour retrouver une information… Fini aussi le risque de perdre un document : tout est archivé le temps de la durée requise de conservation, voire plus longtemps. Digiposte apporte bien d’autres services, décrits sur le site Digiposte. À terme, il sera également possible de régler ses factures en ligne.

C’est une initiative étonnante de la part de La Poste. La Poste était jusqu’à aujourd’hui très associée au papier … cela veut-il dire qu’avec Digiposte vous préemptez de nouveaux territoires ?

On ne peut pas raisonner uniquement en termes de papier : le cœur de métier de La Poste, c’est de distribuer des messages, quel que soit le canal. Et comment ne pas être conscient de l’évolution du marché ? L’accélération des échanges numériques est une réalité. Avec ses solutions Docapost, La Poste est d’ailleurs déjà un acteur majeur des échanges électroniques B to B. En lançant Digiposte, nous transposons dans les échanges numériques notre rôle de tiers de confiance acquis en matière d’échanges papier, avec notamment les mêmes garanties de confidentialité. Digiposte, c’est avant tout une nouvelle offre qui vient compléter la gamme du Courrier : le particulier gérera ainsi, en fonction de ses usages, le meilleur du papier ou numérique. De plus, l’expérience montre que plus il y a de services sur Internet, plus il y a de commandes en ligne, et donc plus de choses à distribuer par le facteur !

Quels sont les enjeux à relever pour la réussite de Digiposte ?

Côté grand public, nous allons inciter les particuliers à ouvrir un espace Digiposte, en mettant l’accent sur les avantages, les services associés et aussi sur la gratuité. Car, pour l’usage de base de Digiposte, le particulier ne paie rien. C’est l’expéditeur qui paie pour la distribution et l’archivage pendant la durée de conservation requise.

Côté entreprises, la dématérialisation des bulletins de salaires constitue aujourd’hui notre premier marché. Nous menons aussi parallèlement une approche active auprès des secteurs de la banque, de l’assurance, de l’énergie… Digiposte est un nouveau canal de distribution de documents. Ils ne sont pas simplement mis à disposition sur un site Web pour consultation : les expéditeurs ont la garantie que leur document a bien été reçu, lu et archivé. Si l’on y ajoute la possibilité future de régler les factures en ligne, cela donne à Digiposte tous les atouts pour devenir un pivot de la relation entre les entreprises et leurs clients ou leurs salariés.

Plus d’infos sur www.laposte.fr/digiposte

Tag(s) : #ACTUALITE MARKETING

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :