Le Marketing viral vous connaissez? C'est lorsqu'on cherche à susciter le bouche à oreille sur internet pour créer un engouement des masses. Comment fait-on? On utilise souvent ce que l'on peut appeler  "la règle des 7 péchés capitaux" car les techniques renvoient à des réflexes et attitudes qui sont des instincts de base partagés par tous et que la société ou l'éducation ont polissées. Mais que beaucoup aiment retrouver surtout quand c'est virtuel. L'un de ces instincts, disons le c'est la colère et son associée la violence. Freud expliquait déjà qu'à cause des inhibitions les insctints primaires étaient traduits par du moralement acceptable. Exemple: un élève m'agace au plus haut point, j'ai envie de le tuer mais comme " cela ne se fait pas", je vais trouver une solution moralement acceptable: je le tue virtuellement en l'excluant  de la classe ou de l'école. AInsi il a vraiment disparu  et j'ai assouvi mon instinct.

C'est probablement sur cette solution plus "moralement" acceptable que va jouer le site suivant. C'est une campagne internet de 13ème Rue, chaine  spécialisée en films et séries à suspense. Elle  a fait appel à par EURO RSCG BETC (http://www.eurorscg.fr), vous savez l'agence de Séguéla,pour tourner en une semaine en Roumanie 5 scènes de meurtre.   Et les mettre en ligne en permettant dans une logique de web 2.0 et en utilisant les techniques d'incrustation de mettre la photo que vous souhaitez à la place de la victime. Comment ça marche?

L'internaute va sur l'un des sites préférés de mes étudiants ( n'est-ce pas Paul?) et choisit  un tueur parmi les suivants
Big Marshall et sa batte de baseball
- Ivan Postoklov et son parpaing
- Toni Pesto et son pistolet
- Monika Wu et son fusil d’assaut
- Olivier Saint-James et son sabre

Il télécharge la photo de sa " victime": ami à qui il veut faire une farce, collègue de bureau qui l'agace etc..  et c'est la photo de l'ami qui s'inscrustera dans la vidéo à la place de victime. Il peut alors engager un tueur et c'est la scène de meurtre qui est projetée.

Sur le site tout a été pensé: la musique d'attente, les détails de téléchargement etc.. Une fois le meurtre accompli la victime est identifiée par un morceau de corps, un pied, sur lequel on accroche une photo avec la mention assassiné le. xxxx. Cette vidéo vous 'envoyez à qui vous voulez car vous avez pu mettre une adresse et un nom expéditeur et destinataire ainsi qu'un motif de meurtre.. Vous pouvez ainsi recevoir un mail indiquant " vous avez été assassiné" si c'est vous la victime. Le site permet aussi de mener une enquête et d'arrêter le meurtrier..

Bon vous me direz à quoi ça sert?

En mélangeant les techniques d'incrustation,de marketing viral, de web2.0 et en offrant un widget le site va probablement générer un fort trafic et obtenir des adresses mails en opt in pour des campagnes de communication ultérieures mais pas ce n'est pas forcément le but premier.C'est surtout l'occasion de faire du buzz marketing et donc de positionner la chaine pour générer des téléspectateurs qui s'attendront à retrouver le même " esprit" sur la chaine.

Au final, qu'en penser? Certains vont adorer , d'autres vont détester en trouvant ça ultraviolent, d'autres encore ( probablement les psys) vont critiquer une étape supplémentaire dans le fait qu'on efface la barrière entre réel et virtuel et qu'on risque d'obtenir des gamins qui joueront en vrai à assassiner.. Et dans ce cas la chaine prend le risque d'un vrai bad buzz mais comme c'est son positionnement il semble que celle-ci accepte de courir le risque en pratiquant une stratégie de communication dite de disruption.La question est quelle sera la prochaine étape. Si maintenant vous avez envie d'en savoir plus sur le site ( interdit au moins de 16 ans), vous pouvez cliquer ce sur ce lien

Tag(s) : #ACTUALITE MARKETING

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :