1-Connaissez-vous l’historie de Tupperware ?

Vous savez Tupperware ce sont ces bols et autres plats en plastique vendus en réunion..

En fait d’où vient cette marque ? Le nom Tupperware vient de Earl Silas Tupper.. Pas compliqué n’est-ce pas. Tupper est un américain né en 1907 qui dès l'âge de 10 ans vend les produis de la ferme de ses parents en porte à porte. A l’époque aux EU, certains écrivent sur les murs " celui qui laisse faire le destin est un imbécile". Autrement dit chacun est maître de sa vie et peu se créer sa chance. C’est la raison pour laquelle de nombreux émigrés s’installent aux EU afin de vivre le rêve américain "tout est possible!!" . C’est là l’ état d’esprit de Tupper qui cherche tous les moyens possibles de faire fortune. Il crée des inventions par dizaines censées améliorer la vie de ses contemporains. Mais en fait un peu "décalées" dirons-nous. Par exemple, le miroir à voir sous l’eau ou le cône de glace à gouttière.. On comprend dès lors qu’en général lorsqu’il envoie des prototypes les grandes sociétés américaines refusent de produire et commercialiser ses produits car ils semblent peu crédibles.

Peu à peu il endosse donc l’habit d’un loufoque dont on se méfie des idées. D’ailleurs, quand pour une fois, il en a une excellente ses propres parents la refusent. Et pourtant ! Bien avant Ikéa, au cours du premier quart du 20ème siècle, Tupper avait eu l’idée de proposer à ses parents de mettre dans la ferme familiale des jeux d’enfants afin de les occuper et de faire venir plus de clientèle... Comme quoi!

Il semble vraiment que la vie de Tupper ne soit pas promise à la réussite. Songez, désireux de prouver qu’il peut réussir : il prend des cours par correspondance en arboriculture , crée sa propre entreprise de jardinier paysagiste et semble voguer vers le succès... Le problème ? Il la crée en 1928 juste un an avant ... Le Krach boursier!!! C’est la poussée vers la misère. Ainsi de mémoire d’homme cette situation économique a été catastrophique. On estime d’ailleurs qu’au plus fort de la crise environ 30 millions de personnes dans les pays occidentaux vont se retrouver sans emploi (sans compter les retraités ruinés)! L’exemple le plus frappant de cette période, c’est l’ Allemagne dans laquelle, avec l'inflation, une livre de pain coutre 840 milliards de mark à Berlin et une bière 1000 milliards à Munich avant la création du rentenmark sur la base 1 rentenmark=1000 milliards de reichsmark. Donc en cette période de crise, les gens pensent peu à leurs jardins. En conséquence, en 1936 Tupper doit déposer le bilan. Il rebondit à nouveau en obtenant une place chez Dupont de Nemours en 1937. A l’époque l’entreprise est spécialisée dans les matières plastiques, un produit " moderne" . Tupper peut-il se résigner à rester employé toute sa vie ? Non .

Probablement lui revient-il à l’esprit le film de Charlie Chaplin paru sur les écrans en 1935 " Les Temps modernes" dans lequel le pauvre Charlot est entraîné dans les engrenages d’un nouveau système de fabrication qui ne lui laisse que quelques secondes pour effectuer le même geste. Cette critique des conditions ouvrières a peut-être eu sa part dans la décision de Tupper de créer en 1938 la "Tupper plastics company" à partir de ce qu’il a appris chez Dupont de Nemours. C’est un gros succès car avec la seconde guerre mondiale, l’armée va lui commander des masques à gaz et équipement ainsi que des lampes pour la marine.


Après la guerre, il va développer des applications civiles : gobelets, bols etc.. Ils sont hermétiques en polyéthylène, un matériau inédit et novateur Mais les résultats des ventes en supermarchés sont décevants. Rares sont les ménagères qui à l'époque, comprennent les avantages de l'ingénieux couvercle :les récipients sont hermétiques, étanches, préservent la fraîcheur des aliments. Personne ne les a démontrés !! Personne ? Non! Garry Macdonald, un vendeur de porte a porte et Brownie Wise démonstratrice étaient les seuls a écouler les produits de Tupper. Ils travaillaient pour la société Stanley Home inventrice de la technique de démonstration-vente à domicile. C’est ainsi que Tupper a changé de méthodes et développer les ventes à domicile retirant les produits des magasins. Au bout de quelques années, Brownie se montre tellement sage et avisée ( wise en anglais) que Tupper la nomme vice présidente de Tupperware. Elle développera de manière exponentielle les ventes en embauchant des femmes au foyer qui deviendront des démonstratrices dans tout le pays dès 1951.

 

C’est ainsi que la société se développera. L’entreprise améliorera sans cesse ses méthodes de vente. Afin de fidéliser ses clientes et d'étendre sa clientèle, la marque instaurera un système de récompense : les « hôtesses » (les personnes hébergeant la démonstration) reçoivent des cadeaux (produits de la marque principalement) selon le montant des ventes effectuées pendant la séance par la présentatrice de la marque. Aujourd’hui on évite de dans l’entreprise de parler de " réunions Tupperware" mais plutôt " d’ateliers savoir-faire ou culinaires" dans lesquelles des conseillères font plus que démontrer le produit elles font des recettes , de la cuisine etc..


Au final Tupperware, c’est aujourd’hui plus d’ 1 millions de démonstratrices réparties dans une centaine de pays ainsi que 7000 collaborateurs. Une démonstration toutes les 2 secondes quelque part dans le monde. Le siège mondial de Tupperware se trouve à Orlando, en Floride (Etats-Unis). Les 1000 produits de l’assortiment Tupperware sont fabriqués dans 14 usines, 4 d'entre elles étant situées en Europe. Dernièrement les USA et le Canada ont innové en présentant l’university Tupperware un site de E Learning pour conseillères.


Et les acteurs principaux dans tout ça ? Brownie Wise sera limogée par Earl et lui vendra son entreprise pour 16 millions de dollars avant d’acheter une île en Amérique centrale pour échapper au fisc. Il y mourra à 76 ans en 1983. Comme quoi malgré son coup de bol, l'argent ne fait pas tout ! Allez pour le fun, une vidéo pas du tout sexiste.



Tag(s) : #ACTUALITE MARKETING

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :