Voilà une nouvelle année et encore merci de votre fidélité. Bien puisque je pense à vous, je vais donner une tournure particulière à ce billet ce mois-ci: la vulgarisation de certains tests employés en recrutement. Vous etes prets? Alors allons y.

1- d'abord commençons par LA MORPHOPSYCHOLOGIE

C'est l'étude de la forme du visage dans le but de déterminer le caractère par l'analyse de 6 éléments : Le cadre : la forme du visage,Les zones : supérieure (front, yeux), médiane (nez, joues), et inférieure (bouche, menton),Le profil,Les capteurs : yeux, nez, bouche, oreille ,Le modelé,Les expressions. Pour simplifier retenez que celui qui a le visage rond est souvent sympathique, celui qui a le visage carré ( on regarde surtout le bas) va droit au but il n'aime pas qu'on tourne autour du pot. Le visage traingulaire ou losange est méfiant et timide, ne placez pas d'affect mais des preuves et des arguments.. Plus le visage est large, plus la personne a de l'énergie;Mais pour préciser lorsque  les différentes parties du visage (yeux, nez et bouche) sont petits alors cette énergie est donné de manière limitée

Dans cette méthode on découpe le visage en trois parties

Le 1er niveau ou premier étage est constitué du front et des yeux c'est  l'étage cérébral, le mode de pensée?

Le second constitué des pommettes est le mode relationnel, l'affectif

Le troisième est le menton, c'est l'étage instincttif, le mode d'action 

En fonction de la partie du visage la plus développée, on peut percevoir le mode dominant chez l'individu ( la pensée, l'affect ou l'action) 

 

 

 

 2- le TAT  

Le thématic aperception test, est un test durant lequel on présente une série de planches photographiques (20) à des sondés , et recrutement on leur demande d'indiquer l'hstoire qui y est signalé. L'idée est que vous vous projetez dans le personnage et donc que l'on vous comprend mieux vous..

Voici un exemple,  la planche 1

Planche 1 : (passation commune à tous les sujets) Un garçon regarde un violon posé en face de lui, la tête entre les mains . C'est ici l' enfant immature, face à un « objet d'adulte ». Il y a une évocation de l'angoisse de castration, et de l'acceptation du manque. Quelle histoire vous vous auriez inventé ?

Voici quelques listes de planches avec ce qui est sous entendu :

Planche 2: (passation commune à tous les sujets) Scène de campagne, où l'on voit au premier plan une jeune femme avec des livres, au second plan un homme avec un cheval et une femme enceinte adossée contre un arbre. .

Planche 4: (passation commune à tous les sujets) Deux personnages sont au premier plan, un homme et une femme. L'homme se détourne de la femme, qui essaie de le retenir. Dans le fond, il y a une photographie d'une femme dénudée. Problématique de l'ambivalence amour/haine dans un couple.

Planche 5: (passation commune à tous les sujets) Une femme, positionnée dans l'encadrement de la porte, entre dedans et dehors, regarde à l'intérieur d'une pièce composée de mobilier tel que bibliothèque, vase avec fleur... Renvoie à l'image maternelle qui regarde.

Planche 7BM: (Planche à présenter qu'aux garçons et aux hommes) Un vieil homme regarde un homme plus jeune faisant la moue. Renvoie au sentiment Père/ Fils, et à l'ambivalence des sentiments au père .

Planche 9GF: (Planche à présenter qu'aux filles et aux femmes) Une femme appuyé contre un arbre regarde une femme (lui ressemblant fortement) courir en contrebas. Renvoie à la rivalité féminine.

(passation commune à tous les sujets) Deux personnages sont au premier plan, un homme et une femme. L'homme se détourne de la femme, qui essaie de le retenir. Dans le fond, il y a une photographie d'une femme dénudée. Problématique de l'ambivalence amour/haine dans un couple.

 

(passation commune à tous les sujets) Deux personnages sont au premier plan, un homme et une femme. L'homme se détourne de la femme, qui essaie de le retenir. Dans le fond, il y a une photographie d'une femme dénudée. Problématique de l'ambivalence amour/haine dans un couple.

 

(passation commune à tous les sujets) Deux personnages sont au premier plan, un homme et une femme. L'homme se détourne de la femme, qui essaie de le retenir. Dans le fond, il y a une photographie d'une femme dénudée. Problématique de l'ambivalence amour/haine dans un couple.

 

(passation commune à tous les sujets) Deux personnages sont au premier plan, un homme et une femme. L'homme se détourne de la femme, qui essaie de le retenir. Dans le fond, il y a une photographie d'une femme dénudée. Problématique de l'ambivalence amour/haine dans un couple.

 

. .
Tag(s) : #ACTUALITE MARKETING

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :