LE COMPTE BANCAIRE DES TRAVAILLEURS INDéPENDANTS

Que vous soyez solo, en freelance ou indépendant, vous devez ouvrir un compte bancaire pour votre fonctionnement. Que faut-il savoir ?


Votre activité va engendrer des encaissements (chiffre d'affaires) et des paiements (dépenses).

 

Vous pouvez utiliser votre compte bancaire personnel pour ces mouvements.

Cependant, cela présente trois inconvénients majeurs :

- Pour votre comptabilité, ou simplement pour y voir clair, le mélange avec vos écritures personnelles créée une confusion propice aux erreurs et au flou,

- Si un organisme (Trésor Public, Association de Gestion Agréée) doit vérifier vos écritures, il a accès à vos informations financières personnelles,

- Votre compte bancaire personnel serait assimilé à un compte bancaire professionnel par l'Administration fiscale. Lors d'un contrôle fiscal professionnel, vous pourriez alors devoir justifier tous les mouvements de votre compte bancaire privé.

 

Aussi, il est conseillé d'ouvrir un compte bancaire spécifique pour votre activité professionnelle.

 

Les banques proposent des comptes labellisés « compte professionnel ». Ces comptes sont sujets à diverses commissions : frais de gestion, frais de tenue de compte, cotisation mensuelle, etc. Pour en ouvrir un, vous devrez fournir de nombreux renseignements et documents (document INSEE, fiche d'état civil, cartons de signature, etc).

 

Les frais de compte professionnel atteignent des montants non négligeables. Nous vous conseillons donc d'ouvrir un 2ème compte personnel dans une autre banque que votre véritable compte personnel (afin de ne pas mettre tous vos oeufs dans le

 même panier).

Alternative : vous négociez avec votre banque l'ouverture d'un 2ème compte personnel, donc sans frais et commissions.

 

En effet, il suffit d'avoir un compte séparé pour votre activité, rien ne dit qu'il doit être qualifié de professionnel par la banque. Ainsi, vous économisez tous les frais de gestion de compte.

 

Si vous souhaitez absolument un compte bancaire dit professionnel, sachez  qu'une banque peut refuser de vous en ouvrir un. Néanmoins, si vous essuyez deux refus, la Banque de France peut obliger une banque à vous ouvrir un compte. Pour cela, adressez-vous à la succursale de la Banque de France la plus proche de votre domicile, qui désignera une des banques placées sous sa juridiction. Tout usager a en effet droit à l'ouverture d'un compte (lois bancaires de 1984 et 1985).


-----------------
par Anne Cossé (30/04/2008)
Découvrez le site de l'auteur sur la profession libérale
http://www.professionliberale.com

Source: www.fruitymag.com

 

Tag(s) : #ACTUALITE MARKETING

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :