Le recruteur a défini son style de recrutement. Il va ensuite suivre un plan qui est souvent le même et se présente en 4 étapes clés.

 

La première (3mn environ) est l’accueil et la  présentation. Il  s’agit ici d’accueillir le candidat et de le mettre à l’aise. C’est le recruteur qui impose le rythme en respectant les points clés suivants.

 

Situer le cadre de l’entretien

Expliquer pourquoi on a contacté la personne. Par exemple, qu’on est en période de recrutement d’un nouvel employé attaché commercial et qu’on fait une première sélection de candidat.

Indiquer l’objectif.

Préciser pourquoi on veut lui parler. Par exemple, valider si elle a le profil.

Indiquer la durée.

Proposer de faire le point en une demi-heure.

Se présenter

Indiquer sa fonction et expliquer son rôle dans le recrutement.

 

Cette première étape cadre l’entretien et est suivie d’une seconde ( 10-12 mn environ) au cours de laquelle, il convient d’inviter le candidat à se présenter en se plaçant dans une position d’écoute et en posant des questions pour  faire préciser ou développer certains points du  parcours personnel et professionnel. Il existe pour cela plusieurs types de questions.

Types

Définition

 

Exemples de questions lors d’un recrutement.

LES QUESTIONS D'INFORMATION

Questions ouvertes

Elles portent sur un sujet assez vaste.

- Et commencent le plus souvent par comment, quel, que, pourquoi, que pensez-vous ?

Avec quel genre de personne avez-vous du mal à travailler?

Quel salaire de base espérez-vous pour ce poste?

Citez trois de vos points forts et trois de vos points faibles.

 

Questions fermées

On répond par OUI ou par NON.

Les questions fermées commencent par "Est-ce que .... Souhaitez-vous ... Etes-vous ?

Êtes-vous prêt à suivre des formations supplémentaires?

Avez-vous des problèmes avec l'autorité?

Postulez-vous également dans d'autres entreprises?

Questions alternatives

Proposer un choix

Préférez-vous. ou ?

Préférez-vous le travail d'équipe ou le travail indépendant? Pouvez-vous travailler selon un horaire flexible ou préférez-vous les horaires fixes?

LES QUESTIONS D’ORIENTATION

 Questions

suggestives

En pratiquant de la sorte à plusieurs reprises, on amène l’interlocuteur progressivement à  aborder certains aspects.

Imaginons que vous obteniez cet emploi. Combien de temps comptez-vous rester? Quelles sont nos garanties pour savoir si vous travaillerez encore chez nous d'ici 4 ou 5 ans?

Que savez-vous sur notre entreprise? Quelle est l'image que vous avez de notre entreprise? Pouvez-vous l'expliquer plus en détail?

Pourquoi notre entreprise vous intéresse-t-elle?

Question de recentrage

Le dialogue peut s’égarer. Le recruteur qui maîtrise la conduite d'entretien les utilise pour revenir sur le thème.

"Vous me faisiez remarquer tout à l'heure..."

Vous faisiez remarquer tout à l’heure que vous êtres motivé par ce poste, qu'est-ce qui vous attire dans la fonction proposée? Ou. Vous me parliez de vos réalisations mais de quelles réalisations êtes-vous fier?

Vous me parliez de votre poste  mais quelle était votre tâche exacte dans votre ancienne entreprise?

LES QUESTIONS D'APPROFONDISSEMENT

La question miroir

Cette technique consiste à renvoyer en la reformulant, la réponse du contact  en reprenant le dernier mot.

Je pense que chez vous ma carrière pourra évoluer.

Evoluer ? C'est-à-dire ?

La question ricochet

Même principe que pour la question miroir, il s'agit de faire préciser, de demander au contact de mieux s'expliquer.

En disant après une 'affirmation "Ah bon ? Vraiment ? quel domaine ? Pourquoi ?

Je veux quitter mon travail actuel. Ah Bon pourquoi désirez-vous le  quitter ?

 

Dès lors s’engage un dialogue fait de questions et de réponses successives jusqu’à ce qu’on soit fixé sur  les éléments à approfondir ou vérifier en rapport avec le profil de poste dont nous avons parlé plus haut. A ce moment là se présente deux cas :

-Il est manifeste que la personne n’a pas le profil. Dans ce cas, le mieux est de lui expliquer directement pourquoi et de mettre fin à la conversation.

-Elle peut correspondre au profil de poste et dans ce cas on passe à l’étape suivante.

 

La troisième étape (10-12 mn environ) est la présentation de l’entreprise et du  poste.  En s’aidant de supports visuels il s’agit de  «  vendre » l’entreprise ses résultats etc. Puis à l’aide de la fiche de poste de présenter de manière assez claire le poste en précisant par exemple, le  titre du poste, la fonction, l’environnement de travail, les responsabilités, les moyens, méthodes et résultats,  le statut, le type de contrat et les éléments de rémunération. Mais aussi au final le motif de recrutement.  A ce moment là, il ne reste plus qu’à inviter le candidat à  poser des questions. Cela sert à mesurer ses motivations (uniquement sur le salaire) et permet au candidat d’évaluer le valider le sérieux de l’offre. C’est une évaluation réciproque.

 

Les questions posées au recruteur sont souvent celles liées à la place dans la structure, aux horaires, au salaire, aux conditions matérielles du poste, à la formation, aux congés, aux pratiques salariales.

 

En fin d’entretien, c’est au recruteur de conclure (3mn environ)  Il s’agit simplement de remercier la personne de s’être déplacée, puis d’indiquer les étapes ultérieures (vous aurez un second entretien le.. avec..) ou les échéances du recrutement  (je vous rappelle dans la semaine). Il ne faut surtout pas ici chercher à   justifier une probable décision, positive ou négative.

Tag(s) : #COURS

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :